Le parcours musical de Fred débute à l’âge de 16 ans. Issu d’un milieu où la musique cherche sa place, il parvient toutefois à mettre la main sur une guitare qui traîne dans la chambre de son frère ; ses premiers accords servent à accompagner ses premiers textes. Il grandit à Nancy et c’est en autodidacte qu’il aborde la musique et la chanson. Il gardera ce goût pour cette forme d’apprentissage solitaire, affranchi et spontané.

Laborieux et pas franchement passionné par ses études, il parvient, finalement à décrocher le concours de professeur des écoles après une licence de linguistique et pas mal de petits boulots.

Au milieu de tout ça, l’écriture de chanson reste toujours présente dans sa vie, comme une évidence, comme un besoin, comme une seconde nature. Il chante, il écrit mais le plus souvent, il garde tout ça pour lui comme un secret qu’il attend de divulguer. Et puis il devient adulte, se laisse embarquer sur d’autres rives et le rêve se noie lentement…
Après quelques années d’errances joyeuses, d’égarements magnifiques, il finira par quitter ses Vosges adoptives pour revenir à Nancy.

Alors qu’il anime une chorale d’enfants, il rencontre Aldebert et lui fait écouter la chanson “un truc bizarre” sur laquelle ce dernier, avec beaucoup de talent, viendra poser quelques notes. Une première maquette de la chanson voit le jour grâce aux musiciens d’Aldebert et notamment grâce à son pianiste et arrangeur, Christophe Darlot dit Le Touf.
Et puis, chacun reprend sa route…


En 2012, Fred « décroche sa guitare, la fait briller, la fait sonner » puis s’enferme pendant toute une année pour rassembler ses nombreux brouillons et  pour écrire et composer l’album « un truc bizarre ».

Au printemps 2013, il contacte Christian Mangel, un ami accordéoniste,  et lui fait écouter ses chansons.
Quelques semaines plus tard, ils sont rejoints par un jeune guitariste, Charles Pierre, avec lequel Fred va très vite devenir complice. Deux guitares, une voix, un accordéon, c’est le début de l’aventure de Fred W qui se lance rapidement sur les routes du Grand Est pour faire découvrir ce nouveau répertoire lors de concerts privés que le groupe préférera appeler “chansons à domicile”.

Un premier EP est enregistré “à la maison” en 2014 et à la fin de cette même année, Sébastien Gérardin, à la batterie, rejoint l’équipe qui entre en studio pour enregistrer l’album “un truc bizarre”.
Pendant ce temps, les concerts s’enchaînent à un rythme régulier et les emmènent parfois bien au-delà du Grand Est.
Lors d'une rencontre organisée par la Sacem, Fred fait la connaissande d'un grand monsieur de la chanson, Claude Lemesle, qui depuis, pose un regard expert sur ses textes de chansons. Finaliste du concours des Nuitées Vagabondes à Langeais, le groupe aura également l’honneur de faire la première partie de Balbino Medellin, que Fred apprécie tout particulièrement.

Le premier album de Fred W est enregistré dans le studio lorrain de François Baronnet. Tardif mais passionné, cet album voit donc le jour à l’automne 2015 et lui donne l’occasion de rencontrer l’artiste nancéien Eddy La Gooyatsh qui se chargera du mixage. Il retrouve Christophe Darlot pour le mastering. Grégory Jacquot rejoint le groupe à la basse.

Quelque part entre Brassens et Springsteen, le plus souvent entre un accordéon et une guitare électrique, sans folie, sans exubérance, tout en émotion, Fred W nous emmène dans un univers fait de chansons aux sonorités résolument rock et à partir duquel il se construit peu à peu une identité musicale et textuelle.

(dessins Nelly Walin)